• Pays
  • Numéro 9
  • Numéro 9
  • Numéro 9
  • F & CH FRF & CH FR
  • Numéro 9
  • Numéro 9

Numéro 9

08.03.2017

  1. Trucs & astuces CATIA V5
  2. Projet européen BionicAircraft
  3. Webinaire 3DEXPERIENCE®
  4. Webinaire cenitFLEX+
  5. Témoignage client Easy Engineering

    Trucs & astuces CATIA V5 - Travailler avec des éléments publiés

    La publication d'éléments géométriques vise principalement à gérer de manière beaucoup plus simple et flexible les éléments qui définissent ou influencent les composantes de la conception.

    Dans l'ensemble, la publication d’éléments et/ou de paramètres sont utilisés lorsque vous travaillez avec la méthode Squelette (Skeleton) pour les gérer aussi facilement que les références externes utilisées dans la création du modèle 3D.

    Ces références externes peuvent être utilisées plus tard, par exemple lorsque vous devrez:

    A. Définir les contraintes globales

    B. Lancer un nouveau composant dans un contexte global.

    Les avantages de l'utilisation des publications:

    A. La possibilité de nommer la géométrie pour être plus facilement identifiable (en particulier pour des géométries de type point, surface, bord, axes, etc.).

    B. L’accès à l'information est rendue plus facile, il n’est plus nécessaire de naviguer dans les détails de l'arbre de spécifications.

    C. Le contrôle des références externes utilisées dans la modélisation 3D. En effet, CATIA V5 dispose d'une option qui peut limiter l'utilisation de références externes, sauf si elles ont été publiées.

    D. Les éléments publiés dont le composant a le même nom dans le "from" et le composant "enfant" se reconnectent automatiquement. Ils n’ont pas besoin d'être synchronisés manuellement un par un.

    E. Si l'article publié n'existe plus, l'utilisateur sera averti et pourra également redéfinir la publication à un autre élément, en maintenant le contexte de conception inchangé.


    Image 1: Limitation des références externes aux éléments publiés


    Image 2: Limiter les éléments sélectionnés pour définir les contraintes globales par éléments publiés

     

    Les composants de géométrie qui peuvent être publiés :

    • Les éléments de type Wireframe (points, lignes, courbes, plans)
    • Les sous-éléments qui composent la géométrie (faces, arêtes, noeuds)
    • Les éléments de type Sketch
    • Les éléments de type Body (PartBody ou autre corps défini par l'utilisateur)
    • Les résultats géométriques de commandes de Part Design comme Pad, Pocket, Hole,… etc*
    • Les résultats géométriques de commandes de Generative Shape Design comme Extrude, Join, Offset,…Etc

    Représentation des publications dans l'arbre de spécifications :

    A. Les publications sont regroupées dans "Publication" et sont marquées par cet icône
    B. Si un composant a été créé en utilisant des références externes, ce composant sera représenté par l'icône
    C. Lorsqu'un élément publié est utilisé dans un autre composant, il se trouve dans les «Références externes»;
            a. Si la référence est représentée par la lettre "P" de couleur Cyan, cela signifie que la publication a été synchronisée avec l'élément source.
             b. Si la lettre "P" dans un cercle de fond jaune, cela signifie que l'élément Publié ne correspond pas à la source.

    Pour publier des éléments, il convient de suivre les étapes suivantes :

    1. Activez le composant qui contient l'élément que vous souhaitez publier;
    2. Utilisez la commande dans le menu Outils> Publications;
    3. Sélectionnez l'élément géométrique à publier;
    4. La géométrie sélectionnée est ajoutée dans "Publication" centralisant les éléments publiés du composant sélectionné à l'étape 1. Le nom de la publication peut être édité en cliquant sur le bouton «Nom» et il est également possible d'importer/d'exporter un nom dans la liste des publications. Cela se fait via un fichier .txt ASCI qui contient un nom sur chaque ligne de texte, délimité par le caractère ";";

    5. Pour valider, cliquez sur "OK".

    BionicAircraft : CENIT met au point des solutions permettant une utilisation plus efficace des ressources dans l'aéronautique

    Le projet de recherche européen « BionicAircraft » veut promouvoir l'utilisation à grande échelle de la fabrication additive dans l'industrie aéronautique.

    CENIT participe au projet de recherche européen « BionicAircraft », dont le but est d'améliorer l’efficacité des ressources dans l‘aéronautique en implémentant la fabrication additive et la conception bionique dans toutes les phases du cycle de vie d'un avion. Après une étude de concept réussie, CENIT est actuellement en train de déployer son programme : l’implémentation d‘un ensemble d'outils logiciels permettant une conception bionique automatisée.

    C’est en Septembre 2016 que le projet de recherche « BionicAircraft » a démarré. Ce projet est co-financé par la commission européenne dans le cadre du programme « Horizon 2020 » avec pour objectif de réduire et de mieux contrôler les émissions de CO2 de l'industrie aéronautique. Le spécialiste IT CENIT est l'un des 10 partenaires internationaux du consortium issus de divers secteurs industriels ainsi que d‘organisations de recherche et de développement. Ils collaborent tous ensemble afin d‘élaborer conjointement des technologies et concepts permettant de garantir un cycle de vie respectueux de l‘environnement dans l'aéronautique à l'aide de la fabrication additive.

    La fabrication additive dans toutes les phases du cycle de vie d’un avion

    L’introduction de la fabrication additive (impression 3D) dans toutes les phases du cycle de vie des aéronefs est un moyen pour faire face à ces challenges. Ce processus de fabrication innovant permet le développement de structures ultra-légères, une production flexible de composants très complexes, des chaînes d'approvisionnement efficaces en ressources, ainsi que des concepts optimisés pour la réparation des appareils, pour la logistique des pièces de rechange et enfin pour le recyclage et la gestion des déchets. En outre, ces technologies d'impression 3D permettent de réaliser des gains de poids élevés pour les composants et de réduire de manière significative la perte de matière pendant la production.


    3D-printed aluminum bracket with bionic structure

    Un ensemble d'outils logiciels permettant une conception bionique automatisée

    Neuf modules de travail ont été définis pour atteindre les objectifs du projet de recherche. Ils abordent des aspects tels que la conception, la production, le développement des matériaux, le contrôle qualité, ainsi que la réparation et enfin la destruction des composants imprimés en 3D. En collaboration avec ses partenaires Airbus, Laser Zentrum Nord GmbH (LZN) et l'Institut des Technologies Laser & Systèmes (iLAS) de l’Université Technique de Hamburg-Harburg, CENIT a pour objectif de simplifier considérablement le développement produit des structures bioniques légères en utilisant des méthodologies de conception optimisées. CENIT s'attaque ainsi à l'un des principaux enjeux de la fabrication additive : créer de tout nouveaux types de pièces et composants qui ne peuvent pas être fabriqués avec les méthodes de fabrication classiques. « L'une des raisons principales pour laquelle la fabrication additive (l'impression 3D) ne s'est que faiblement répandue dans la construction aéronautique jusqu'à présent, c'est son processus de conception exigeant. Ce dernier, qui n'est actuellement pas automatisé, doit être exécuté par toute une série de différents progiciels. Un logiciel spécifique est même nécessaire pour traiter les données des machines d'impression 3D. Pendant la phase de conception, les ingénieurs doivent donc passer d'un outil à l'autre. Cela rend le processus très long et également plus coûteux », explique Michael Schwartz, directeur des solutions innovantes pour l'aérospatiale chez CENIT. " L'objectif principal de CENIT est de simplifier considérablement le processus de conception en intégrant tous les outils et processus d'impression 3D, de conception et de conditionnement de données en un seul ensemble pour une conception bionique automatisée. Nous contribuons ainsi à mettre en place une chaîne de processus numériques cohérente et complète », poursuit-il.

    Les différentes composantes des missions attribuées à CENIT, Airbus, LZN et iLAS sont la préparation des directives de conception pour la fabrication additive, le développement d'un lot d'outils CAO 3D Catia pour la conception bionique ainsi que le traitement des données d'impression 3D avec des structures bioniques optimisées. Toutes ces missions constituent des éléments-cadre essentiels qui se déclinent en un large éventail de sous-activités supplémentaires.


    Bloc de vannes avec poids optimisé réalisé par conception bionique et impression 3D (études de faisabilité de iLAS)

    La fabrication additive, un catalyseur pour l'aviation de demain

    À propos de l‘importance de ce projet pour CENIT et pour l'industrie aéronautique en général, Michael Schwartz déclare : « Les technologies d'impression 3D et les structures bioniques sont un facteur déterminant pour la création d'avions compétitifs et respectueux de l'environnement pour l'avenir. Nous sommes fiers de pouvoir apporter notre contribution à ce projet de pointe aussi ambitieux ». Il attend avec impatience les résultats du projet, qui s‘annoncent d’ores et déjà passionnants et révolutionnaires : « Nous visons entre autres une réduction considérable du temps de développement complet des pièces d'impression 3D optimisées, ainsi que des économies significatives en termes de poids pour les avions, ce qui entraînera une réduction claire des émissions de CO2 sur l'ensemble de la durée de vie », poursuit Schwartz. De nombreux autres résultats sont attendus au bout des trois ans du projet « BionicAircraft ».

    Pour des informations complémentaires, veuillez consulter www.bionic-aircraft.eu.

    Ce projet a été requis par l'Union Européenne dans le cadre du programme de recherche et d'innovation Horizon 2020 sous le numéro de commande 690689.

     

    Nos experts vous invitent à une démo online de la plate-forme innovante 3DEXPERIENCE et seront en ligne pour répondre à toutes vos questions.

    La nouvelle plate-forme 3DEXPERIENCE de Dassault Systèmes aide les leaders de l’industrie à créer des expériences pour leurs clients. Grâce à une interface unique et simple à utiliser, elle fournit des solutions logicielles de conception 3D, d'analyse, de simulation et d'intelligence dans un environnement interactif collaboratif. Elle est disponible sur site et sur le Cloud.

    Vous découvrirez à travers cette session comment différents profils d’utilisateurs (ingénieurs, directeurs R&D, chefs de projet,…) peuvent partager des informations, participer au processus de conception, et facilement agréger des données depuis différentes sources pour aider à prendre des décisions de conception plus rapides et accélérer le time-to-market.

    Réservez votre date et découvrez toute la puissance de la 3DEXPERIENCE !

    • mardi 21 mars 2017 - 10:00

    • jeudi 30 mars 2017 – 10:00

    Je m’inscris au webinaire !

    Jeudi 6 Avril à 10h : Gérer et utiliser différentes applications CAO et leurs environnements liés

    L‘utilisation de solutions CAO de différents fournisseurs et le grand nombre de licences différentes utilisées rendent de plus en plus complexes le fonctionnement et l’exploitation des systèmes notamment dans l’automobile et l’aérospatiale.

    A travers une démo-live de cenitFLEX+ et autour du cas d’usage d’un équipementier qui travaille pour plusieurs constructeurs automobile, nos experts répondront aux problématiques du bureau d’études :

    • Comment répartir simplement les licences selon les certifications de vos projeteurs sur les différents modules CAO ? Et dans une entreprise multi-sites ?
    • Comment s’assurer de travailler avec la bonne version logicielle et les bons environnements ?
    • Comment simplifier l’administration pour le responsable CAO/PLM ?

    Réservez votre date et découvrez en 30 minutes comment gérer et utiliser de manière standardisée différentes applications CAO et leurs environnements liés.

    Je m’inscris au webinaire du 6 avril !

    Conception de grands assemblages et gestion du cycle de vie produit

    «Les solutions implémentées par CENIT nous permettent d’améliorer la productivité en diminuant les travaux d’ingénierie à faible valeur ajoutée et de nous concentrer uniquement sur l'innovation et le développement.»
    Cédric THOMMEN, Fondateur & Directeur

     

    Challenge

    • Concevoir et gérer de grands assemblages à l’aide d’une solution stable et pérenne
    • Créer des nouvelles variantes de modèles rapidement sans impacter l’existant
    • Gagner en réactivité pour rester aligné avec le time-to-market des clients finaux

     

    Solution

    • L’entreprise utilise CATIA pour gérer ses processus de conception ainsi que SMARTEAM pour gérer l’ensemble des documents et du cycle de vie produit.


    Avantages

    • Conception de tout type d’assemblage quelque soit leur complexité
    • 20% de gain de temps pour la gestion des fichiers CAO
    • Toutes les données liées au cycle de vie du produit sont à jour et accessibles en un point central
    • Respect des délais et des cahiers des charges clients

     

    Pourquoi CENIT

    • Compétence fortes et support fiable pour la mise en œuvre des logiciels CATIA et SMARTEAM
    • Réactivité, disponibilité et convivialité des collaborateurs CENIT

     

    A propos d’ Easy Engineering

    • Compétences clés : Conception & fabrication d‘équipements industriels sur-mesure
    • Secteur : Ingénierie & Conseil